Le Domaine

HISTORIQUE

Viticulteurs, metteur en bouteille depuis 1960. Après le décès de notre père, notre mère continua le travail sur le domaine, rejointe en 1979 par Odile la fille aînée, puis en 1987 par Danielle la cadette des 4 enfants.
Actuellement le domaine est géré par Odile et a pris la forme juridique d’une EARL.

 

 

 

INFORMATIONS

Les GRANDS CRUS D’EGUISHEIM

GRAND CRU EICHBERG
la colline des chênes

Terrain marno-calcaire, riche en cailloutis.
Ce terroir est reconnu depuis fort longtemps. En effet, l’abbaye de Marbach fondée au XIe siècle, y percevait un impôt sur les vignes au lieu-dit « Eissche » (terme actuel d’Eichberg).
Le Riesling s’y exprime à merveille : -arômes d’agrumes : ananas, pamplemousse, citron, voir écorce d’oranges et citrons au
nez et en bouche,
-en bouche, beaucoup de finesse et une belle minéralité apportées par la nature calcaire
du sol.
Bonne capacité de garde : entre 5 à 10 ans en fonction des années et de la complexité des vins.

GRAND CRU PFERSIGBERG
la colline des pêchers

Ce coteau est déjà réputé au XIème siècle dans les baux entre seigneurs et couvents.
Son sol argilo-marno-calcaire apporte du gras, de la puissance, de l’opulence et de l’ampleur au vin qui convient parfaitement au tempérament marqué du Gewurztraminer. La palette aromatique est envoûtante et exubérante (arômes de rose, fleurs, épices et fruits exotiques).

Grande capacité de garde : 7 à 10 ans.

Vinifications

Un grand soin est apporté à la vigne et chaque parcelle est vendangée à maturité optimale, car le vin se fait sur le ceps. Les rendements sont faibles ( entre 50 et 60 Hl/Ha pour les génériques et 30 à 50 Hl/ha pour les Grands-Crus) : cela permet d’obtenir une bonne qualité quelles que soient les conditions météorologiques.

La vinification est un travail d’accompagnement, qui a bien sûr son importance pour pouvoir canaliser toutes les transformations du vin.

Les raisins sont pressés sur le domaine, le jus fermente sans adjonction de levure, ni de SO2, ni de vitamines. La bonne maturité des raisins permet de ne plus chaptaliser. Les vins fermentent à leur rythme avec les levures indigènes de la vigne permettant ainsi une expression aromatique plus variée. La culture « bio » apporte plus de sérénité dans la cave et les vins fermentent naturellement plus doucement à des températures moins élevées ce qui favorise la qualité finale du vin. Ils bénéficient d’un suivi journalier jusqu’à leur équilibre. Soutirés, puis sulfités ils vont patienter quelques mois avant d’être mis en bouteille. Et c’est dans les bouteilles qu’ils vont continuer leur évolution.

 

Les commentaires sont clos.